fermeture
blossoming youth, a fermé ses portes, merci pour votre activité ! ♡

blossoming youth :: harajukuAller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 
 kiko -- creepy and cute
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


 kiko -- creepy and cute | Dim 24 Sep - 20:22

Ton regard c'était enfin posé sur lui, tu lui fis signe de la main pour qu'il vienne, tu lui expliquais la situation, il prit en main les choses, il fut beaucoup plus efficace et violent que toi, ton voisin se réveilla brusquement en lâchant un cri. Finalement le réveillé n'était pas si difficile que ça, tu pensais que cela serait plus laborieux après qu'il ait consommé autant d'alcool.


" Jiroooo ! Apporte-moi à man- "

C'est ce que tu disais, il ressemblait à un gosse, Nakano faisait office de grand frère, bien que tu n'en ai jamais eu tu te doutais que leur relation y ressemblait fortement.
Tu eus un rire léger lorsqu'il cette phrase à nouveau, elle n'avait rien à faire dans la situation présente, enfin du point de vue de la société actuelle si, tout contact physique ou affectueux entre hommes signifie qu'ils sont gay, un idée bien stupide.

" Oui j'ai compris. "

Tu soupirais, pourquoi les gens avaient ce genre de pensées... Tu sentis sa tête se poser sur ton épaule, décidément tu n'y comprenais rien.


" Tu veux toujours rentrer chez toi ?"

Autant le ramener chez lui quand il est encore conscient et capable de se déplacer un minimum.

Revenir en haut Aller en bas


 kiko -- creepy and cute | Dim 24 Sep - 22:29




      Cute and Creepy
feat. Kiko



Trop épuisé, tu ne répondis rien. Il ne t’avait pas contredit cette fois, c’était le principal. Et puis, vu que tu avais déjà perdu ta crédibilité, tu reposas ta tête sur son épaule. Trop fatigué pour réfléchir. Et de toutes façons, ta réputation était déjà tellement faite que ça n’était plus utile de t’en soucier.

Voyant Jiro au loin, en train de bavarder tranquillement avec ses invités, tu marmonnas. Il était censé t’apporter à manger, mais non. Plus intéressant de parler que de te donner du carrot cake. Pfeuh. Les bonne habitudes et le sens des priorités se perdaient de nos jours.

Ah, oui. C’est vrai, faut que je rentre.

Non sans mal, tu te relevas et, cette fois, ne te retrouvas pas de nouveau sur le canapé. Ta tête tournait toujours, mais pour l’instant, tu tenais debout.

Bon, ben, salut, dis-tu en enfilant ta veste. Tu essuyas les verres de tes lunettes avec ton t-shirt et commenças à justement partir. Etonnamment, tu réussissais à marcher sans trop de problèmes. Probablement l’habitude. Il te sembla entendre Uryuu tenter de te rattraper, mais tu réussis à sortir avant qu’il ne le fasse.

Arrivé dans la rue, tu t’allumas une cigarette.

Maintenant, il allait falloir que tu retrouves le chemin jusqu’à chez toi. Et tu n’avais pas la moindre idée d’où tu étais.

©️ Code Anéa - N-U




    je suis un éternel inadapté
    Ce sentiment me suit depuis toujours Mais m’accompagnera-t-il jusqu’à jamais Suis-je condamné à rester à la bourre Tout au fond du train jusqu’au dernier arrêt Je suis un éternel inadapté Je ne sais pas comment me comporter Comment bien présenter en société Je je je... arrrghuighczezefe ! + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas


 kiko -- creepy and cute | Dim 24 Sep - 22:45

Tu le regardais se relever sans trop de problème, il tenait debout sans retomber, c'était une bonne chose , par contre il avait l'intention de partir seul ? Non ça tu n'approuvais absolument pas, si c'était pour que l'on retrouve son corps en miette le lendemain, hors de question ! Tu dramatisais sûrement les choses mais il était désormais difficile pour toi de faire le contraire lorsque ça concernait la sécurité de quelqu'un.

Tu l'observais s'éloigner sans un mot, assis comme un idiot, tu espérais qu'une personne dans cette salle prenne son bras et reparte en sa compagnie, que nenni, tu te levais alors, bien décidé à l'accompagner, tu criais son nom à travers la pièce dans l'espoir qu'il s'arrête, comme tu t'y attendais il ne te prêta aucunement d'attention. 

Un bras arrêta ta course, tu te retournais vers son propriétaire qui n'était autre que Jiro, il savait ce que tu avais derrière la tête, il avait observé la scène, cet homme avait des yeux partout... Il te donna l'adresse de Ueda sans que tu n'aies à prendre la parole, tu le remerciais pour tout, pour t'avoir laissé créer la collection, pour t'avoir invité et pour son service, tu lui promis que tu reviendrais rapidement le voir. Tu t'échappais ensuite par la porte manteau à la main, le vent frais de la nuit vint te fouetter le visage, ton corps fut parcouru d'un frisson, tu enfilais le vêtement puis tournais la tête de gauche à droite afin de trouver la personne que tu cherchais.
Vu ! Il n'était pas bien loin, tu fus rassuré, tu trottinais jusqu'à lui.

" Tu n'iras nul pars seul. "

Eh oui on ne se débarrassait pas aussi facilement de toi, au grand désarroi de certaines personnes la plupart du temps.

Revenir en haut Aller en bas


 kiko -- creepy and cute | Lun 25 Sep - 13:29




      Cute and Creepy
feat. Kiko



Combien de temps tu étais resté planté là, debout sur le trottoir, tu n’en n’avais pas la moindre idée.

5, 10, 15.

Peut-être trente minutes.

Tu avais l’impression d’avoir terminé ta cigarette depuis bien un quart d’heure. Mais peut-être n’était-ce que deux minutes. Qui sait.

Bruits de pas.

Tu tournas la tête. Et ne fut pas le moins du monde étonné de le voir ici.

Uryuu-san. Quelle surprise., déclaras-tu, avec un sourire à peine perceptible.

Un long soupir s’échappa ensuite de tes lèvres commençant à bleuir à cause du froid.

T’en fait pas, va. Je peux rentrer., assuras-tu en haussant les épaules, peu convaincu.

Et puis, de toutes façons, je ne suis et ne serai jamais seul...

Tu as tout compris, Akio. On ne te laissera jamais tomber, on est là uniquement pour t’aider…

Sur ces quelques mots, tu enfonças tes mains dans tes poches et pris la route. Dans le sens inverse de la direction pour rentrer chez toi.

©️ Code Anéa - N-U




    je suis un éternel inadapté
    Ce sentiment me suit depuis toujours Mais m’accompagnera-t-il jusqu’à jamais Suis-je condamné à rester à la bourre Tout au fond du train jusqu’au dernier arrêt Je suis un éternel inadapté Je ne sais pas comment me comporter Comment bien présenter en société Je je je... arrrghuighczezefe ! + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas


 kiko -- creepy and cute | Lun 25 Sep - 20:10

Tu levais les yeux au ciel, oui bien sûr lui rentrer seul, tu pourrais en rire mais tu ne trouvais pas ça véritablement drôle, tu sortis ton téléphone, ouvris map et tapais rapidement l'adresse, l'application rechercha ton emplacement et celui du lieu où tu désirais te rendre.


" Physiquement parlant, je doute que les présences que tu ressens t'aident si il t'arrive quelque chose."

La destination était toute tracée, tu relevais la tête en sa direction, tu poussais un soupire, il commençait mal là, tu t'approchais d'un pas rapide et agrippais son bras.


" Tu comptes allez où ainsi ? Tu ne vas pas dans la bonne direction, et ne me sors pas une excuse bidon tel que "Je passe par un autre chemin.", tu arrêtes de faire ta tête de mule trois secondes et tu me suis. "

Tu lui collais ton portable sous les yeux pour qu'il prenne conscience qu'il avait actuellement tort, enfin tu n'étais pas sûr qu'il soit en état de pouvoir lire le plan.

Revenir en haut Aller en bas


 kiko -- creepy and cute | Lun 25 Sep - 20:51




      Cute and Creepy
feat. Kiko



Tu te contentas de hausser les épaules à sa remarque et d’avancer, regard vers les quelques flaques vestiges de l’averse qui était tombée il y a quelques heures.

Tu continuas de mettre les pieds l’un devant l’autre en silence. En même temps, que répondre à sa remarque ? Il n’y avait rien à répliquer.

Quelque chose t’attrapas le bras, tu le secouas immédiatement pour te libérer, panique dans tes yeux.

Tu comptes allez où ainsi ? Tu ne vas pas dans la bonne direction, et ne me sors pas une excuse bidon tel que "Je passe par un autre chemin.", tu arrêtes de faire ta tête de mule trois secondes et tu me suis.

Aveuglé par la lumière de son écran, tu plissas les yeux.

Eh, retire ça de là, j’vois plus rien !

Jugeant qu’il n’était pas assez rapide à ton goût, tu baissas toi-même le téléphone.

Une ombre passa devant toi, quelque chose te toucha les cheveux. D’un mouvement, tu te retournas. Perdis l’équilibre à cause de l’alcool, te retrouvas dans les bras d’Uryuu.

C’était quoi ça ??, t’écrias-tu.

Hallucination.

©️ Code Anéa - N-U




    je suis un éternel inadapté
    Ce sentiment me suit depuis toujours Mais m’accompagnera-t-il jusqu’à jamais Suis-je condamné à rester à la bourre Tout au fond du train jusqu’au dernier arrêt Je suis un éternel inadapté Je ne sais pas comment me comporter Comment bien présenter en société Je je je... arrrghuighczezefe ! + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas


 kiko -- creepy and cute | Lun 25 Sep - 21:28

Tu ne compris pas ce qu'il se passa, tu sais juste qu'il avait atterri dans tes bras, il était pas super léger non plus, tu posais ton regard sur lui, il semblait totalement paniqué.

" De quoi tu parles ? "

Tu étais actuellement perdu, tu n'avais rien vu... Il devait sûrement délirer à cause de l'alcool, même si tu te doutais que ce n'en n'étais pas la cause principale, il réagissait de façon excessive au moindre contact que tu établissais avec lui, sans parler de la discussion que vous aviez eu auparavant... Tu l'aidais à se redresser, tu posais délicatement ta main sur son front, tu faisais attention à chacun de tes gestes désormais pas de fièvre, une justification de moins pour ce qui est de ses délires.

" Il est temps que tu rentre, tu as besoin de repos. Je t'assure qu'il n'y a rien ni personne avec nous, seul le vent procure du mouvement. "

Tu marquais une pause, tu voulais le rassurer afin qu'il accepte de te laisser le raccompagner, tu rentrais à nouveau dans son jeu, ce n'était pas forcément une bonne idée car ça ne l'aidait pas forcément mais tu n'avais actuellement pas d'autre solution en tête. 

"Je sais que je délire mais je t'assure que tant que je suis là rien ne peut t'arriver."


Tu souriais et dis ces mots de façon assurée, il y croirait plus facilement si toi même tu y croyais.

Revenir en haut Aller en bas


 kiko -- creepy and cute | Mar 26 Sep - 21:52




      Cute and Creepy
feat. Kiko



Voyant à nouveau sa main s’approcher, tu te figeas. Et ne te décontractas que lorsqu’il ôta sa main de ton front.

J’ai pas besoin de repos, grognas-tu.

Avant d’ajouter, en marmonnant à voix basse. Le sommeil ne fait rien changer, de toutes façons.

Combien de fois tu avais tenter de rejoindre Morphée pour quitter la psychose dans laquelle, au fond, tu te savais enfermé. En vain. Le lendemain matin, tout revenait normal. Anormale normalité dans laquelle tu vivais depuis quelques années.

Et qui pourrait n’être qu’un souvenir si tu acceptais d’aller voir un psychiatre pour faire disparaître toutes les ombres qui voltigeaient autour de toi. Ombres devenant de plus en plus menaçantes, sifflant à tes oreilles.

Uryuu dit quelque chose. Sa voix te paraissait lointaines, pourtant, tu le sentais encore contre toi. L’ombre devant toi commença à changer de forme, prenant celle d’un homme, tellement cerné et le visage dans le vague qu’on aurait pu le prendre pour un zombie.

Ses traits se précisèrent, dévoilant le visage de l’homme qui t’avais conçu, que tu n’avais vu qu’une seule fois, mais dont l’état mental t’avait traumatisé à vie. Tes yeux s’écarquillèrent face à ce qui n’était pour les autres que du vide, ton rythme respiratoire augmenta, ton visage commença à blémir. Tu tentas de reculer. L’hallucination se mit à sourire d’un air sadique, s’apprêta à se jeter sur toi, probablement pour te tuer.

Hurlement, de nouveau quelque pas en arrière. Puis fuite. Tu fis cinq mètres avant de t’étaler de tout ton long sur le trottoir.

Les voix murmuraient, trop bas pour que tu les comprennes, mais tu te doutais qu’elles étaient encore en train de se moquer de toi.

Non sans mal, tu te relevas, enfin, te mis à genoux, penché vers le sol, paumes des mains encore sur le goudron, tentant de reprendre ton souffle.

L’épisode psychotique semblait enfin terminé. Plus de voix, plus de sensations bizarres.

L’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Encore plus en cas de trouble psychotique tel que la schizophrénie.

©️ Code Anéa - N-U




    je suis un éternel inadapté
    Ce sentiment me suit depuis toujours Mais m’accompagnera-t-il jusqu’à jamais Suis-je condamné à rester à la bourre Tout au fond du train jusqu’au dernier arrêt Je suis un éternel inadapté Je ne sais pas comment me comporter Comment bien présenter en société Je je je... arrrghuighczezefe ! + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas


 kiko -- creepy and cute | Mer 27 Sep - 20:50

Tu lui parlais, du moins tu essayais, tes paroles seul le vide semblait les écouter, tu l'observais ses traits se déformaient face à une peur qui t'étais invisible. Tu n'avais aucune idée de ce qui pouvait tant l'effrayer, juste quelques pensées de ce qui pouvait se dérouler dans sa tête mais tu n'y connaissais rien, tu n'avais aucune idée de comment lui venir en aide, tu te sentais faible, inutile, ses sentiments tu les ressentais à nouveau, tu en avais horreur, trop de souvenirs, de peine. 

Tu mordillais nerveusement ta lèvre inférieure, tu devais trouver un moyen de l'aider, tout se bousculait dans ta tête, c'est finalement son cri qui te sortit de là, tu reculais de quelques pas par réflexe, il partit en courant.

" Ueda-san !"

Il chuta, ton visage laissa paraître une grimace en le voyant chuter, tu espérais qu'il ne s'était pas fais trop mal, tu trottinais pour la seconde fois jusqu'à lui, il se redressa tu ralentis, tu avais peur de tomber sur une autre "personne", les gens, du moins leurs comportements pouvaient changer si rapidement, ceci, tu le savais mieux que quiconque, c'est pour cette raison que tu te méfiais.

Il ne se mettait pas debout, plus rassuré tu venais donc t'accroupir à sa hauteur, n'oubliant pas de garder tes distances tu n'avais aucune envie de recevoir un coup, tu l'observais, il semblait de nouveau calme mais pas rassuré.

" Tu as mal quelque part ?"

Tu n'établissais aucun contact physique, il n'aimait pas ça, tu avais sentis comment il s'était contracté précédemment.

Revenir en haut Aller en bas


 kiko -- creepy and cute | Mer 27 Sep - 22:01




      Cute and Creepy
feat. Kiko



Silence : absence de bruits.

Regard perdu dans la petite flaque face à toi, tu contemplais cette bande sonore si inconnue à tes oreilles, tentant d’en saisir toutes les particularités. Un lointain bruit de circulation. Le vent soufflant à travers les arbres. Des pas s’approchant de toi.

Je pas sais. Non. C’est, euh… bas… bien… bit… binaire… codage… css… html… algorithme… calcul… programme… fichier… système… malware…

Tu continuas encore quelques mots ta liste de mots. Perdu dans ce que tu voulais dire. Bon. Tout simplement. Incohérence de la pensée.

Ton regard ne quittait toujours pas le sol. Pour une fois, ton regard était dans le vide, réellement dans le vide. Lentement, il finit par se poser sur Uryuu. D’abord ses chaussures, ses genoux, ses mains, son torse, son cou, et s’arrêta à son menton.

Ce est… n… n… nor… mal. C’est… b… bon. Y besoin a pas tu inquiètes te que.

©️ Code Anéa - N-U




    je suis un éternel inadapté
    Ce sentiment me suit depuis toujours Mais m’accompagnera-t-il jusqu’à jamais Suis-je condamné à rester à la bourre Tout au fond du train jusqu’au dernier arrêt Je suis un éternel inadapté Je ne sais pas comment me comporter Comment bien présenter en société Je je je... arrrghuighczezefe ! + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas


 kiko -- creepy and cute | Mer 27 Sep - 22:18

Tu attendais sa réponse, tu penchais la tête en entendant cette dernière, quel était ce langage, il avait du se cogner violemment pour qu'une telle chose arrive, tu ne comprenais rien à son charabia. Tu voyais que lui même ne comprenait pas, il se remit à parler normalement, enfin a essayer du moins.

" Ueda-san tu es réellement humain ? "

Ça se trouve il s'agissait d'un robot envoyé par les américains, curieux comme ils sont ceux-là ça ne t'étonnerait pas, si c"était le cas ils avaient des problèmes techniques parce qu'il est vachement défaillant comme tas de ferraille.


" Bien sûr que je m'inquiète, tu as crié, ton visage s'est décomposé et tu viens de t'étaler au sol. Je ne te demande pas de me raconter, laisse moi juste t'aider. "

Tu savais à quel point les gens qui te force à discuter de tes problèmes peuvent être énervants, tu ne voulais pas devenir ainsi.

Revenir en haut Aller en bas


 kiko -- creepy and cute | Mer 27 Sep - 23:01




      Cute and Creepy
feat. Kiko



A sa question, tu détournas le regard. Après quelques instants de silence, tu sortis de ta poche ton couteau pliable que tu avais toujours sur toi par crainte d’agression et fis glisser la lame sur ton avant bras, d’un coup sec.

Appa… pa… remment… humain je moi suis, déclaras-tu en tendant le poignet dans sa direction pour lui montrer le sang coulant sur ta peau, preuve de ta nature humaine, la seule que tu pouvais fournir.

Il annonça vouloir t’aider. S’il savait.

Pas possible… Cas d-deséspé...ré. Père comme mon…

Revoyant la scène à laquelle tu avais assisté en Russie, ton corps commença à trembler et ton visage à pâlir encore plus. Tu ne l’avais jamais entendu parler mais tu étais sûr qu’il avait lui aussi ce genre de troubles du langage.

Peux faire rien tu. Vais rentrer.

Sur ces mots, tu commenças à te relever, non sans mal. L’alcool devait commencer à se dissiper, étant donné que tu tenais debout sans trop de problème.

Peux personne faire rien… Trop pauvres médocs pour, ajoutas-tu en haussant les épaules, recommençant à partir vers, tu supposais, chez toi.

©️ Code Anéa - N-U




    je suis un éternel inadapté
    Ce sentiment me suit depuis toujours Mais m’accompagnera-t-il jusqu’à jamais Suis-je condamné à rester à la bourre Tout au fond du train jusqu’au dernier arrêt Je suis un éternel inadapté Je ne sais pas comment me comporter Comment bien présenter en société Je je je... arrrghuighczezefe ! + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas


 kiko -- creepy and cute | Jeu 28 Sep - 19:00

Tu le voyais sortir un couteau de sa poche, tu eus un mouvement de recul n'ayant aucune idée de ce qu'il pouvait faire, tes yeux s'écarquillèrent quand il le passa violemment sur sa peau, tu restais figé à ses paroles, tu devenais blême en voyant les perles de sang qui commençaient à glisser le long de sa peau.

Tu regrettais les mots qui étaient sortis de ta bouche, tu ne pensais pas qu'ils auraient un tel impact, tu mordais à nouveau et inconsciemment ta lèvre inférieure, tu saignais, mais tu n'y pris pas intention, tu te sentais beaucoup trop responsable pour te préoccuper d'autre chose. Tu détestais ce qui sortait de sa bouche, tu avais horreur qu'on te dise que tu ne pouvais rien faire, il y avait toujours des solutions, tu ne pouvais pas baisser les bras ainsi, tu étais blessé.

Tu marchais rapidement et venais lui bloquer le chemin, tu pris son bras et appuyais avec ta paume sur sa plaie.


" Je suis désolé... Je ne voulais pas te faire mal. Et tu te trompe encore de route, je te l'ai dis, je ne te laisserai pas, je te raccompagnerai."

Tu le fixais, tu te ressaisissais, hors de question de rester à te lamenter sur ton sort, tu n'es pas celui qui avait le plus de problème actuellement.

Revenir en haut Aller en bas


 kiko -- creepy and cute | Jeu 28 Sep - 22:37




      Cute and Creepy
feat. Kiko



Tu te crispas quand il attrapa ton bras et fronças les sourcils quand il ouvrit la bouche. Pourquoi il s’excusait ? Il avait dit quoi ? Tu avais beau réfléchir, tu ne voyais absolument pas.

De ? Quoi de désolé t’es ?

Ou bien, c’était toi qui avait dit quelques chose de mal ? Mais quoi ? Peut-être qu’il était désolé d’être inutile. Ou que ta famille soit trop pauvre pour payer ce que la sécurité sociale ne remboursait pas. Qui sait. Pas toi.

Tu te laissas tirer jusqu’à apparemment chez toi, même si tu ne savais plus trop où c’était. Quoique, si. Quelques souvenirs te revenaient à travers la brume d’alcool dans laquelle ton cerveau était plongé. Akihabara. Loin d’Harajuku, à pieds.

Uryuu semblait avoir ton adresse, donc il était probablement encore assez tôt pour avoir un train. En toute logique.

Chez trop moi loin. Fatigué…

Un baillement accompagna tes paroles.

Une cigarette arrangera peut-être tout.

De ta main libre, tu sortis le paquet au fond de ta poche et l’ouvris.

Vide.

Néant.

Ton regard resta plusieurs seconde à fixer les quelques miettes de tabac au fond de parallélépipède rectangle en carton.

Te rendant à l’évidence, tu rangeas le paquet vide au fond de ta poche et la refermai.

©️ Code Anéa - N-U




    je suis un éternel inadapté
    Ce sentiment me suit depuis toujours Mais m’accompagnera-t-il jusqu’à jamais Suis-je condamné à rester à la bourre Tout au fond du train jusqu’au dernier arrêt Je suis un éternel inadapté Je ne sais pas comment me comporter Comment bien présenter en société Je je je... arrrghuighczezefe ! + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas


 kiko -- creepy and cute | Sam 30 Sep - 21:20

" Désolé que tu te sois blessé suite à ma question."

Cela te semblait évident mais par pour lui visiblement, sans parler qu'il en avait un peu rien à faire, enfin bon, tu retirais ta main de la plaie, s'était sec et collant, le sang avait cessé de couler, tu plongeais tes mains dans tes poches. Tu fouillais, tu étais à la recherche d'un mouchoir, le vide total, tu laissais échapper un soupir, pas grave, tu lui retirerais plus tard.

Tu le tirais donc avec toi puisqu'il ne semblait pas prêt à bouger de son propre chef, tu tenais sa manche dans l'une de tes mains et ton portable dans l'autre, tu espérais ne pas avoir raté le dernier train.

" J'espère pour toi qu'il n'est pas trop tard  !"

Parce que oui sinon tu devais le ramener chez toi, tu repensais au bazar omniprésent dans ton studio, les piles de tissus, les vêtements terminés (ou pas), les bobines de fils, tu avais conscience qu'il fallait ranger tout ça, sauf que tu ne cessais de reporter à plus tard.

Vous arrivèrent à la gare, tu regardais les horaires, le dernier était dans une minute, tu accélérais le pas, limite si tu ne courais pas, mais tu ralentis en repensant qui tu traînais derrière toi. Au loin tu vis le train, portes ouvertes, il était en avance, ce que tu pouvais haïr ce genre de choses, vous y étiez, tu te jetais littéralement dedans, vous atterrirent tout deux contre la vitre opposée, les portes se refermèrent derrière vous et il démarra, mission accomplie.

Revenir en haut Aller en bas


 kiko -- creepy and cute |



Revenir en haut Aller en bas
 
kiko -- creepy and cute
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» executer une commande cmd
» [Cosplay] - Miroir, mon beau miroir, dis-moi, qui est le mieux maquillé?
» ~Des petits renders tout chauds pour vous :3~
» margot robbie avatars
» uryuu kiko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: