fermeture
blossoming youth, a fermé ses portes, merci pour votre activité ! ♡
anipassion.com
blossoming youth :: welcome homeAller à la page : 1, 2  Suivant
 
 くそくらえ // the bitch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


 くそくらえ // the bitch | Jeu 31 Aoû - 20:13

tanaka, emiko
nom, prénom: [ t a n a k a ], ça vole pas haut, ça vole pas bas. c'est un nom qui s'entend, qui se respecte, qui lui appartient qu'à moitié. mariée, elle a courbé l'échine face aux souhaits de son putain de mari. elle est plus elle, elle a perdu son identité, mais finalement elle s'est jamais retrouvée pas dans ce monde, pas avec ces gens, pas avec son propre sang. [ e m i k o ], ça sonne doux, c'est court, c'est concis, c'est le prénom qu'elle te crachera à la figure quand elle te scindera en deux. emi, l'oublie pas, parce qu'elle, elle oublie jamais.  naissance, âge: [ t o k y o ], cette pourritude de ville qui l'enferme, qui l'étouffe, qui héberge l'humain par millier, par million, cette créature qu'elle méprise, qu'elle hait. elle sait qu'elle y est née dans cette ville, et qu'elle y crèvera probablement aussi. [ 1 2 . 0 8 ] enfant de l'été, enfant de la chaleur, comme le soleil, elle va te craquer comme une noix emiko. elle a mentalement douze ans, petite reine, petite princesse, sacré garce dans un monde de caffards, elle a la langue pendue, le coeur qui brûle, les mots qui froissent, c'est une gamine. une vraie putain de sale gosse. [ 2 3  a n s ] l'âge officielle écrit noir sur blanc sur ses papiers. origines: [ j a p o n a i s e ] produit de son pays, elle a rien d'original à ajouter. sa vie pue la monotonie, même ses origines crient l'indifférence. elle rêverait de pouvoir dire qu'elle vient d'ailleurs, d'une autre terre, d'une autre planète, d'une autre galaxie. mais on l'a foutu ici, à se ronger les ongles et à attendre, à attendre la mort alors qu'elle se tue lentement signe: [ l i o n ] et on l'entend rugir la garce. statut civil: [ m a r i é e ] au plus gros des enfoirés. un connard, un abruti, la chaîne qu'elle se traîne à la cheville. et pourtant il y croit à cette romance, cette romance montée de toute pièce. il connaît pas l'odieuse emiko, il la croît douce, il la croît belle, mais c'est un ignorant. elle en rit emiko, elle rit de le voir amoureux alors qu'elle le hait, de lui faire croire qu'elle est ce qu'elle n'a jamais été. c'est jouissif de le voir lui caresser la joue de lui chuchoter des je t'aime alors qu'elle lui sourit des crève s'il te plaît. ce qui la fait avancer? le jour où elle lui brisera le coeur et le jettera comme tout ce qui lui a jamais appartenu. orientation: [ b i ], on lui a toujours dicté d'être le produit d'une éducation forcée. pas aimée, pas choyée, emiko elle a d'abord dit oui. mais maintenant elle s'en fout, le soir quand elle s'évade elle est emi, elle est quelqu'un d'autre et elle aime tout ce qui lui caresse l'entre-jambe. homme, femme, y a rien qui l'arrête tant que l'adrénaline y est. occupation: [ é t u d i a n t e ] en psychologie, la blague qu'elle s'offre. parce que emiko c'est une handicapée des émotions, une handicapée du sociable, elle ne sait pas parler aux gens, parce qu'elle les a toujours détesté. et pourtant leur tête, ce qui se trame dans leurs petites caboches ça l'intéresse, ça la fascine. elle peut les juger plus ardemment en comprenant le fonctionnement, en manipulant ce qui leur reste d'humanité. finalement peut-être qu'elle étudie pour les casser, un par un, chacun à son tour. [ h é r i t i è r e ] on lui demande de sourire, d'être polie, d'être exemplaire. elle va obtenir la fortune de papa et elle va la dépenser en buvant du champagne sur sa tombe. elle explose emiko; enfin elle explose et elle se délivre d'un nom qui la tient muselé. situation monétaire: [ r i c h  a f ], petite princesse dans un royaume pourri à la monnaie, elle est l'enfant roi, l'héritière, la fille unique. ça lui pèse, mais qu'est-ce qu'elle en use. parce que dans sa vie, tout ce qui semble lui donner de l'envie, c'est dépenser ces billets verts pour se noyer dans ses pillules et dans sa liqueur. un péché mignon: [ a d r e n a l i n e  a n d  s e x ] pour enivrer ses sens, pour augmenter l'adrénaline qui pompe dans ses veines. pour ressentir du plaisir, pour avoir des ailes alors qu'elle ne vole pas. elle s'oublie emi que quand elle est seule face à son shot d'alcool. elle s'oublie quand elle partage les draps de quelqu'un qu'elle méprise.  une peur: [ a t y c h i p h o b i e ] la peur de l'échec. c'est ridicule, mais emiko a échoué tant de fois dans sa vie, elle a échoué en allant à l'école, elle a échoué en tentant de se prendre la vie, elle a échoué à sauver maman. elle veut impressionner papa, mais c'est l'échec cuisant qu'elle encaisse à chaque fois qu'il pose les yeux sur elle. parce que emiko c'est une hypocrite, elle déteste l'humain, elle déteste les gens, mais elle veut les impressionner, elle veut qu'on la remarque, qu'on la voit et qu'on lui dise qu'elle a bien fait. elle veut être meilleure que tous ces gens qui l'entourent, elle veut voler, elle veut transcender la terre de ses idées, mais elle est invisible presque aussi insignifiante que les cafards qui lui servent de connaissances. une sucrerie: [ f r a i s e ] elle le trouve sensuelle ce fruit. elle le trouve particulièrement rouge, aussi rouge que ses lèvres. une boisson: [ s o j u ] shot après shot, yeux qui se dilatent, coeur qui bat fort, si fort, alors qu'elle rampe au pied d'une bouteille qui lui veut du mal, mal qu'elle accepte tendrement. groupe: ヒガンバナ HIGANBANA.
maligne +exécrable -indépendante +manipulatrice -ambitieuse +intolérante -.

[ Cette emiko elle a vraiment une case en moins, j'l'ai vu engueuler le prof la dernière fois, mais elle est tellement riche que le prof la remerciait presque d'être une connasse ] - [ J'la vois se pavaner dans les couloirs avec ses bitch comme si rien d'autre ne comptait. Elle est prête à tabasser verbalement quiconque se met en travers de son chemin. ] - [ Elle est déprimée, elle a voulu se prendre la vie, elle parle mal à tout le monde, mais finalement là où il est censé y avoir son coeur, je crois qu'il n'y a rien. Le néant.

[ a s s h o l e ], c'est pas une fille bien. c'est une garce, mais emiko en a pleinement conscience. elle veut plaire à personne, parce que personne ne lui plaît en retour. elle méprise le monde, la terre toute entière. l'humain et sa crasse, l'humain et se défauts qu'elle est convaincue de ne pas partager. au fin fond elle doit savoir qu'elle a tort d'aboyer sur tout ce qui bouge, mais c'est plus fort qu'elle. elle veut détruire verbalement, parfois physiquement, elle veut faire mal et ça, ça seulement parce que c'est une connasse. [ s e l f i s h ] elle a pas beaucoup eu dans sa vie. un père enfoiré, une mère morte, de l'argent, de l'argent qui lui sortait par les trous de nez tellement qu'il y en avait. et si elle pourrait être généreuse, emiko ne pense qu'à elle. qu'à elle et sa petite personne. opportuniste, elle agit aussi et seulement quand elle y voit un intérêt. loin d'être selfless, la princesse que les médias aiment dépeindre, elle est le démon qui arrache à la vie, aux humains, ce qu'elle souhaite avoir. [ c r a z y ] y a beaucoup de rumeurs à son sujet, mais quelques-unes parlent de réalité. elle a vue sa mère crever. forcément ça fout un coup de blues, et ça lui a cassé la tête. elle a perdu la femme qui lui servait de pillier, elle a perdu sa raison d'aimer davantage. alors elle se noie dans l'argent, dans ces billets qui lui sont du poison. elle a tout ce dont elle a jamais rêvé, ne serait-ce la saineté d'esprit. elle voit, elle veut, elle achète ; puis elle se noie, elle se noie dans son désarroi. [ s m a r t ] elle es surdouée emiko, mais elle a eu une scolarité chaotique. trop franche, trop honnête, elle lance dans la gueule d'un autre ce qui lui passe par la tête. c'est souvent négatif, méchant, parce qu'elle est la reine de la méchanceté gratuite et ça finit par se faire punir. pourtant, même si elle était isolée du monde extérieur, elle a toujours brillé dans sa malice. sournoise, intelligente, elle a toutes les capacités de réussir, et pourtant elle se donne aucun moyen. elle dit fuck à son cerveau, fuck à son savoir et tant pis si elle foire. parce que même si elle a peur de l'échec elle peut pas se résoudre à faire usage de la seule chose que papa apprécie chez elle. c'est je veux t'impressionner, mais crève dans ton vomi. [ f a s c i n a t i n g ] si on adore la détester, personne ne peut nier qu'emiko elle a ce quelque chose de très fascinant. un puzzle qu'on voudrait pouvoir résoudre. une âme en peine qu'on a envie d'apprivoiser. nombreux sont ceux qui ont tenté, nombreux sont ceux qui ont échoué. parce que sa vie réside dans le mystère qu'elle a créé, tout résout sur sa belle gueule, sur ses sales mots, sur son arrogance. [ l o s t ] [ d e p r e s s e d ] elle est dépressive. elle l'a peut-être toujours été, mais ça s'est gravement détérioré quand sa mère a été tué et qu'elle a découvert le cadavre. elle a failli se prendre la vie, parce que emiko dans cette vie elle se fait chier. elle a tout ce dont elle a besoin et à force d'avoir tenter d'acheter son bonheur, elle a gravement échoué. elle est monotone sa routine, elle s'emmerde et elle emmerde le monde à cause de ça. elle a l'impression de vivre dans un trou, dans un tunnel qui ne prend jamais fin. elle veut plus, et c'est seulement quand elle boit, quand elle s'échappe, quand elle fait n'importe quoi qu'elle a l'impression de vivre; ou plutôt survivre. [ p r o v o k e ] emiko elle comprend pas les gens heureux. ils lui paraîssent encore plus risibles que la populace habituelle. elle les déteste pour une simple raison; elle les jalouse. alors elle provoque, tout ce qui bouge, tout ce qui respire est une cible, une proie. elle crache ses mots, ses quatre vérités et elle attend, elle attend qu'on la griffe en retour ou qu'on l'ignore ou qu'on l'aime, qu'elle intrigue. [ p e s s i m i s t ] elle croit en plus rien, elle a la foi de rien. il s'avère que tout ce qui lui donne de l'espoir c'est la destruction. sa destruction, celles des autres. elle fane pour respirer, elle écrase pour survivre.

[ daddy issues ] papa a tué maman. et depuis le monde tourne autour de lui. il est le patriarche, la position forte dans cette famille fortunée pourrie pourtant jusqu'à la moelle. et emiko elle le hait, elle le hait tellement. c'est un meurtrier, un homme terrible et pourtant, là où ça crève, là où elle a besoin de son approbation, elle a besoin de l'impressioner. l'échec la terrorise, son père l'effraie et pourtant il est la balance dans sa vie. il lui dit de faire, elle fait. il lui ordonne, elle courbe l'échine. c'est un enfoiré, il a créé son alter-ego. parce que emiko elle ne sait pas ce qu'est l'amour à cause de lui, elle connaît rien d'autre que l'argent, la dépense, le mensonge et les secrets. [ sex, drugs and alcohol ] l'adrénaline. elle l'a touché, elle l'a embrassé et elle est devenue sa drogue. si papa lui ordonne d'être sage, elle sort la nuit en cachette pour s'envoyer en l'air, pour se bourrer la gueule et voir plus droit. elle a besoin de ça, de ce choc, de l'excitation, de l'anxiété, de toucher l'interdit et d'en rire. parce qu'elle est risible la gamine, tellement risible. amoureuse d'une vie dangereuse, d'une vie qui n'est pas la sienne, la nuit, le soir, elle est emi. le jour, elle est emiko, la connasse sage. [ dear husband ] mariée, enchaînée, désabusée. insoumise soumise, elle joue à la grande gueule, mais quand papa a ordonné qu'elle se marie à des partenaires du business, elle n'a pas bronché. ils se sont passés la bague au doigt avec réticence. il l'appréciait moyennement au début, puis il a voulu résoudre le puzzle, le mystère. il croit peut-être avoir percé la carapacé, mais emiko elle rit, elle rit parce que c'est tout le contraire. [ bitches ] elle a rencontré ces filles lors de ses escapades nocturnes. elles sont quatre, quatre qui composent le noyau dur. ses seules amies peut-être. elles sont toutes tristes, désespérées, déprimées, pessimistes, folles, junkies d'adrénaline. des soeurs, le reflet d'un miroir, un échappatoire. des garces, des garces qui lui ressemblent, elles sont humaines, mais elles sont aussi plus. tant qu'elle arrive à les aimer, qu'elle arrive à rire. [ psycho ] folle. folle. folle. suicidaire. elle dépense son argent comme elle boit de l'alcool. elle vit dans la folie des grandeurs, elle s'en fout la nuit emiko, elle s'en fout de tout. elle veut vivre pour la fascination de choses qu'on lui a interdite. elle s'ennuie la journée, elle exulte la nuit. elle pleure le matin, elle rit le soir. elle est indécise, complexe, mais elle est folle oui. une psychopathe peut-être qui aime blesser là où ça écorche pour le bien de rire des larmes des autres.
ice and fire.
( scénario ) mon petit prénom c'est manon, j'ai vingt ans (j'allais legit marquer dix-sept ans et je sais pas pk ??????). je suis sympa, drôle (g 0 humour jvous préviens), et j'aime bcp lee ji eun (ma queen, girl crush de l'année, ma femme imaginaire). j'passe ma vie sur les rpg, parce que la flemme de socialiser irl (jrigole) et voilà. j'aime la kpop, la khiphop, la krnb et jsuis ouverte à toute sorte de liens, so mpottez moi
LA PRESENTATION LA PLUS NULLOS AU MONDE
JTM IVANA
T MA STAR
 

ah oui et je voue un amour inconditionnel à seokjin
( feat. lee ji eun )


Revenir en haut Aller en bas


 くそくらえ // the bitch | Jeu 31 Aoû - 20:14

on my own
( motherfucka don't play with me )
– Tu as tué maman. – La gamine lève les yeux vers son père alors que le sang coule le long du plan de travail. Le couteau dans la main, la colère qui défigure le visage, Emiko elle a peur, pas de papa, ni du corps de maman, elle a peur du changement. Parce qu’elle sait pas ce qu’est la mort, elle sait pas à quel point elle peut détraquer, à quel point elle peut faire mal. Elle reste là, face à lui, muette, elle a articulé quatre mots qui vont faire basculer sa vie. Parce qu’il est rapide à bouger, à se pencher vers la gamine, à lui faire promettre de ne jamais rien dire, de se taire. Sinon, sinon quoi ? Si elle parle, si elle dit ce qu’elle a vu, papa la poignardera aussi ? Elle voit le sang se répandre sur le carrelage froid, alors que ses yeux fixent le vide. Et maman. Ce qui reste de maman. Ses yeux fixes, sa peau blanche, l’horreur qui arpente son visage. Elle a finalement enfin peur Emiko. Elle a peur parce que tout est différent, parce que papa a tué maman, et qu’elle a vu, elle a tout vu. On cache le corps, on fait disparaître avec de l’argent, on achète le silence d’une gamine sans défense, on se fout de son traumatisme, on se fout du fait que maman lui manque terriblement, tout ce qui compte, c’est la réputation. Tout ce qui compte c’est détraqué pour jamais réparer.

Finalement Emiko elle a appris du meilleur ; d’un enfoiré à un autre, papa et elle font une si belle équipe.

La tombe de maman. Elle est aussi grise que le monde. Il paraît que quand la terre entière perd de ses couleurs, il est difficile de les retrouver. Emiko elle voit le monde en noir et blanc. On lui a plusieurs fois dit qu’elle était très intelligente, qu’elle était sage, mais méchante, si méchante. Elle parle, et elle s’arrête plus, elle crache sa rage pour se vider, pour minimiser les dommages. Elle a caché des pilules dans son manteau. Elle trouve l’idée de se prendre la vie à côté de maman un peu trop romancé, mais clairement justifié. Elle a envie de rien Emiko et ça depuis longtemps, elle veut en finir, elle veut arrêter de s’ennuyer, elle veut arrêter de pleurer quelque chose d’indescriptible. Emi sait pas ce qu’elle veut et ça depuis toujours, c’est comme si on la poussait au fond du gouffre, qu’on la griffait pour qu’elle descende dans ce qui semblait être les enfers. Les mains tremblantes, elle sort la petite boîte de sa poche et elle observe la photo de maman. Un petit sourire, le premier depuis des mois, se forme sur ses lèvres. – Je suppose qu’on se retrouvera bientôt maman. – C’est une sale gosse Emiko. Elle a échoué, échoué à la sauver, à la rendre fière, à faire honneur à sa mémoire. Elle cache au fin fond de ses entrailles son plus grand secret. Le père est un meurtrier, la mère est un cadavre, un soi-disant suicide. Une preuve qu’elle vit dans la pourriture, dans la honte, mais ça lui fait plus rien, ça lui fait rien parce qu’elle va l’éteindre cette satané humanité. Cet ennui constant, ce mépris pour la terre entière alors qu’elle n’a qu’à en vouloir à elle-même. Les lèvres pincées, les mains tremblantes, elle approche la première pilule de sa bouche, puis la seconde. Et le paquet tombe et elle s’assoit à côté de maman, ou de son fantôme. Que l’âme se perde, qu’elle flotte, qu’elle transcende la terre et qu’elle se renvoie sur une planète inconnue où les malheurs s’oublient, où les fautes s’effacent. Que la terre prenne sens à nouveau. Les bruits se taisent, les yeux s’éteignent alors qu’au creux de son ventre une lumière résonne ; l’adrénaline. Elle pompe, elle est fluide, elle rend étrangement vivante, alors qu’elle se meurt. Elle veut comprendre l’effet des médicaments, mais ça la dépasse, ça la tracasse. Puis, le noir. Un noir complet, silencieux et une voix, une voix éloignée. Celle de maman ? (…) Elle se réveille. La lumière est blanche, éblouissante, translucide, ça lui casse les rétines. C’est le paradis ? Non. Parce que papa est là, et papa il appartient aux enfers. – Tu es même capable d’échouer dans ta propre mort. – Echouer. Alors c’est ça à quoi elle est destinée ? Bousiller sa vie, bousiller ce qui l’entoure, bousiller son propre suicide. Elle pleure jamais Emiko, mais qu’est-ce qu’elle a envie de chialer à cet instant. Puis, la lumière dans les entrailles lui revient, elle lui revient comme sa pénitence, son échappatoire. L’adrénaline, l’excitation de faire quelque chose d’interdit, quelque chose où elle n’est pas soumise, où elle est comprise. Elle se souvient et ça lui donne la chair de poule.


Il la regarde, l’observe, puis sourit. – Tu es belle Emiko. – Elle lui rend ce sourire, ce poison qui s’éprend de ses lèvres pour la comédie, pour le mensonge, pour mieux se jouer de lui, pour mieux le détester. Mariés. Belle grosse merde. Ca lui fait rien d’aimer, parce qu’elle sait pas ce que c’est, on lui a jamais appris, on lui a jamais expliqué. Papa il ne l’a jamais aimé, alors Emiko elle fait pareil, elle fait semblant et elle ment. Elle lui ment à lui, parce qu’elle veut lui faire croire qu’il l’a compris, qu’il a apprivoisé la sauvage, la créature, le monstre. Et il semble être berné, il semble l’aimer, mais c’est faux, c’est drôle, c’est si risible. Ils sont des intérêts, des pions, une alliance pour du business. Un mariage qui tient sur un fil, fragile, tremblant, invisible. Il l’aime. Elle le hait. – Merci. – Il sourit davantage, il caresse sa joue, sa peau, alors que rien ne s’électrise à son toucher. Elle est dégoutée, enfermée, dans cette cage, cette cage qu’est ses bras. Jusqu’à la fin de leur putain de vie. Elle va devoir le supporter, il va devoir la résoudre. C’est impossible, un jeu, une flamme sur laquelle elle se brûle. Un point d’interrogation, une sacrée emmerde. – Je t’aime. – Mais moi je ne t’aime pas. Crève. Qu’elle pense, qu’elle dit haut et fort dans sa cervelle. Mais elle n’oserait jamais le dire tout haut, parce que si elle brise ce mariage, elle brise les rêves de papa, et même si elle le hait, et même si elle le déteste, elle a besoin qu’il lui dise qu’elle a bien fait. Qu’il est fier. Alors elle sourit à son tour. – Merci. – Parce qu’elle ne dira jamais les mots, elle ne les dira jamais. L’amour c’est faible, c’est vulnérable, ça se brise, ça se casse, ça se froisse comme une fleur, mais Emiko elle vole plus haut, plus loin, elle voit ce qu’il ne voit pas ; sa faiblesse.

ça mache jamais ses mots, ça crache, ça parle, ça discute, ça dispute, c'est un moulin, un moulin de méchanceté gratuite. La connasse, la créature bestiale qui aboie, qui aboie parce qu'elle hait, elle jalouse, elle s'ennuie et puis elle refuse, elle refuse de s'adonner au bonheur.

La bouteille devant elle, la vue trouble, les mains tremblantes. Elle est bourrée, elle est sortie en douce cette nuit, elle s’est abandonnée à la fête, au sexe, à la drogue. Elle fait tout ce qui va à l’encontre de ce qu’on lui a inculqué. Et elle les met tous mal à l’aise, avec ses regards, avec son arrogance, avec son mépris, avec cette supériorité qui suinte de ses pores. Elle voit ses amies, ces filles avec qui elle traîne parce qu’elles semblent toutes aussi paumées qu’elle. Elles semblent toutes perdues dans ce qui est l’immensité du monde. Elles veulent l’adrénaline, elles veulent boire, elles veulent être méchantes, elles veulent une couronne. Des princesses, des reines des caniveaux, des reines de mauvaise augure. – Darling tu devrais arrêter l’alcool. – Emiko touche le bras de l’une d’elles. – Tu sais l’alcool ça fait grossir, tes bras font la taille de mes cuisses honey. – Elle marque une courte pause, observe les autres queen bees. – Tu sais, si tu prends encore un kilo de plus, je crains que tu ne pourras plus rentrer dans ce carré; tu sais ce qui est arrivé à Shiro. – Le carré vip, leur petit coin, leur minuscule royaume de dépraverie, de fumette, et de chaos. Elles étaient comme ça, à se jauger, à se juger, à se crier dessus, à sa gifler, à se détester. Mais finalement qui d’autres avaient-elles si ce n’était pas ce groupe, si ce n’était pas ce lien indescriptible qui les unissait ?


Revenir en haut Aller en bas


 くそくらえ // the bitch | Jeu 31 Aoû - 20:26

JEDIT


VU QUE TU LA METS PAS MOI JE LA METS ET JE PENSE LES PAROLES WLH



JE TE VEUX A POIL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
car la traduction française c la best


BREF PARLONS BIEN PARLONS DE CHOSES SERIEUSES
ON EN PARLE DE TA FAIBLESSE?????????????  
C'EST QUOI CETTE RÉSISTANCE EN CARTON???????  
je cite

Citation :
[20:08] manojito queen de la night et du swah: j'étais en mode
UNE BITCH AVEC IU QUI VA CRACKCRACK AVEC ONE?
WHY THE HELL NOT

EN VRAI JTM ENCORE PLUS QUAND T'ES FAIBLE COMME CA SALE GUEUSE INTERGALACTIQUE
NOTRE SHIP VA REGNER SUR BY WLH TRUST ME C MOI QUI LE DIS
KING ET QUEEN DE BY TKT MÊME PAS
PAR CONTRE T'AS INTÉRÊT A FINIR TA FICHE ET PAS FAIRE LA MORTE APRES CAR JTE CONNAIS MANOJITOOOO
FINIS TA FICHE ME FAIS PAS DE FAUX ESPOIR JVEUX QU'ON AVANCE CETTE RELATION OKE ET SURTOUT QU'ON FASSE DU SEX ENSEMBLE CAR IU + ONE C LA COMBO DIVINE TMTC
JTM BIENVENUE SUR BY SENS TOI COMME A LA MAISON ICI ET JTM ENCORE MERCI DE FAIRE LA FAIBLE T'ES LA BEST MAIS CA TU LE SAIS DEJA




midnight.

Revenir en haut Aller en bas


 くそくらえ // the bitch | Jeu 31 Aoû - 20:36

tedit koa
choquée et déçue
c ça l'accueil que tu mdonnes?
c bon g compris


(en vrai jsuis dosé y a tellement de gifs de seokjin ça me rend heureuse)
:nope: :nope: :nope: :nope:



❝ if these walls could talk ❞
Revenir en haut Aller en bas


 くそくらえ // the bitch | Jeu 31 Aoû - 20:40

tu vas t'calmer
et être patiente
faut que tu descendes de ton cheval un peu


et les gifs de jin j'ai envie de dire
la base????

bref j'édit rapidement la gueuse




midnight.

Revenir en haut Aller en bas


 くそくらえ // the bitch | Jeu 31 Aoû - 20:46

ce scéna
(j'ai pas lu mais on fait genre)
hâte de vous voir bz


Revenir en haut Aller en bas


 くそくらえ // the bitch | Jeu 31 Aoû - 21:01

MAIS GENRE
IU EN BITCH ?
MAIS KESKE CA VA DONNER ????
J'AI HATE DE VOIR
J'KEEP AN EYES SUR TA FICHE
   


Revenir en haut Aller en bas


 くそくらえ // the bitch | Jeu 31 Aoû - 21:04

iu.
bienvenue et bonne chance pour ta fiche !

Revenir en haut Aller en bas


 くそくらえ // the bitch | Jeu 31 Aoû - 22:17


BON LE CHOIX DU SCENA
IU
+ LE LIEN



morte
hâte de vous lire
et
BIENVENUE





☆★ i'll give you my
everything babe ☆★
Revenir en haut Aller en bas


 くそくらえ // the bitch | Jeu 31 Aoû - 23:04

@Mori Eiji a écrit:
JEDIT


VU QUE TU LA METS PAS MOI JE LA METS ET JE PENSE LES PAROLES WLH



JE TE VEUX A POIL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
car la traduction française c la best


BREF PARLONS BIEN PARLONS DE CHOSES SERIEUSES
ON EN PARLE DE TA FAIBLESSE?????????????  
C'EST QUOI CETTE RÉSISTANCE EN CARTON???????  
je cite

Citation :
[20:08] manojito queen de la night et du swah: j'étais en mode
UNE BITCH AVEC IU QUI VA CRACKCRACK AVEC ONE?
WHY THE HELL NOT

EN VRAI JTM ENCORE PLUS QUAND T'ES FAIBLE COMME CA SALE GUEUSE INTERGALACTIQUE
NOTRE SHIP VA REGNER SUR BY WLH TRUST ME C MOI QUI LE DIS
KING ET QUEEN DE BY TKT MÊME PAS
PAR CONTRE T'AS INTÉRÊT A FINIR TA FICHE ET PAS FAIRE LA MORTE APRES CAR JTE CONNAIS MANOJITOOOO
FINIS TA FICHE ME FAIS PAS DE FAUX ESPOIR JVEUX QU'ON AVANCE CETTE RELATION OKE ET SURTOUT QU'ON FASSE DU SEX ENSEMBLE CAR IU + ONE C LA COMBO DIVINE TMTC
JTM BIENVENUE SUR BY SENS TOI COMME A LA MAISON ICI ET JTM ENCORE MERCI DE FAIRE LA FAIBLE T'ES LA BEST MAIS CA TU LE SAIS DEJA

DEJA
I WANT YOU NAAAAAAAAAAAKED
sorry mais taeyang il a la voix d'un ange jsuis shook

(ça fait littéralement une semaine que je bave sur son album jpp)
(la trad fr est cheum af dont destroy this masterpiece with french words pls)

ALORS DEJA TU M'EXPOSES COMME CA
JE SUIS PAS FAIBLE
CT CALCULE OK?
JE VOULAIS FAIRE SEMBLANT ET TOUT MAIS
genre j'ai cliqué et
et
jsuis faible


ET OUI REGNONS JE SAIS QU'ON A LE SWAH POUR LE FAIRE

et d'où tme connais? tavu ma fiche comme elle est avancée? A CE RYTHME J'AURAIS FINI AVANT TOI

ET TEKASS ON VA TRANSCENDER LE MONDE ET LA TERRE TOUTE ENTIERE ET SLAY TOUT LE FORUM AVEC NOTRE SEXAPPEAL

MERCI A TOI POUR CTE BOTE JVAIS PAS TE LACHER
JTM
BISES
(j'utilise mon homme pour te faire des bisous quand même si c pas de la dévotion)

Matsuda Kuro a écrit:
ce scéna
(j'ai pas lu mais on fait genre)
hâte de vous voir bz

tu devrais il a le swah
TON AVA EST MAGNIFIQUE (genre pas que jungkook hein genre les couleurs et tout jsuis shook)
merci bcp g hate ossi


Ueda Hiroshi a écrit:
MAIS GENRE
IU EN BITCH ?
MAIS KESKE CA VA DONNER ????
J'AI HATE DE VOIR
J'KEEP AN EYES SUR TA FICHE
   

CA M'A FAIT CHELOU AUSSI MAIS FINALEMENT ELLE COLLE BIEN JTROUVE
J'ESPERE QUE JE SERAIS PAS DECEVANTE EN IU BITCH
AZY G LA PRESSION


Ohno Hinata a écrit:
iu.
bienvenue et bonne chance pour ta fiche !

merci beaucoup.

@Ikeda Nao a écrit:

BON LE CHOIX DU SCENA
IU
+ LE LIEN



morte
hâte de vous lire
et
BIENVENUE

BOGUM
MON MARI (MON QUATRIEME MARI PLUTOT JE GARDE LE HAREM SOUS LE COUDE)
CES CHOIX
MERCI BEAUCOUP
J'ESPERE QU'ON SERA PAS DECEVANTE


Revenir en haut Aller en bas


 くそくらえ // the bitch | Jeu 31 Aoû - 23:49

heu
ok
je te propose suhim en épouse
j'adore ce perso
ce vava
je veux un lien
(obligé)
(stp)
BISES

Revenir en haut Aller en bas


 くそくらえ // the bitch | Ven 1 Sep - 0:11

omg
oui
marions nous
(elle sera définitivement plus CAPABLE que son mari :'( :'( )
et of course pour un lien, jvais lire ta fiche
mais le profil a déjà le swah




❝ if these walls could talk ❞
Revenir en haut Aller en bas


 くそくらえ // the bitch | Ven 1 Sep - 0:45

@Tanaka Emiko a écrit:

DEJA
I WANT YOU NAAAAAAAAAAAKED
sorry mais taeyang il a la voix d'un ange jsuis shook

(ça fait littéralement une semaine que je bave sur son album jpp)
(la trad fr est cheum af dont destroy this masterpiece with french words pls)

ALORS DEJA TU M'EXPOSES COMME CA
JE SUIS PAS FAIBLE
CT CALCULE OK?
JE VOULAIS FAIRE SEMBLANT ET TOUT MAIS
genre j'ai cliqué et
et
jsuis faible


ET OUI REGNONS JE SAIS QU'ON A LE SWAH POUR LE FAIRE

et d'où tme connais? tavu ma fiche comme elle est avancée? A CE RYTHME J'AURAIS FINI AVANT TOI

ET TEKASS ON VA TRANSCENDER LE MONDE ET LA TERRE TOUTE ENTIERE ET SLAY TOUT LE FORUM AVEC NOTRE SEXAPPEAL

MERCI A TOI POUR CTE BOTE JVAIS PAS TE LACHER
JTM
BISES
(j'utilise mon homme pour te faire des bisous quand même si c pas de la dévotion)

non mais la voix de taeyang ça vient du ciel
arrête j'écoute son album en boucle aussi, stp celle featuring avec zico je hurle à chaque fois
MDRRR LE FRANÇAIS C UNE BELLE LANGUE DE QUOI TU PARLES

CT CALCULE DE RIEN DU TOUT ASSUME TA FAIBLESSE C MIEUX AINSI
ON RÈGNE DÉJÀ AVANT MÊME QU'ON AIT COMMENCE A RP C'TOUT  
ET T'AS RÉELLEMENT FINI AVANT MOI JE CRAINS


J'AI SUIVI L’AVANCÉE DE TA FICHE AVEC TOI SUR SKYPE DONC TU SAIS CE QUE J'EN PENSE, ARRÊTE DE TE DÉNIGRER EMI C'EST UNE QUEEN TU LUI AS RENDU JUSTICE SA MAMAN PUIS TA PLUME EST PARFAITE ARRÊTE DE REGARDER CELLE DES AUTRES OKI BREF JTM MERCI D'AVOIR TENTE MA BIATCH HÂTE QU'ON FASSE DES GOSSES MAINTENANT
JTE VALIDE OFC
bravo emiko, t'es validey !

tu es enfin membre de blossoming youth, bon jeu !  






midnight.

Revenir en haut Aller en bas


 くそくらえ // the bitch | Ven 1 Sep - 0:47

genre juste pour dire
au moment où je lis ce message
le featuring taeyang/zico s'est allumé
JSUIS SHOOK
COINCIDENCE?????????? I THINK NOT

MERCI BCP
WALLAH TU M'AS MIS LA LARME A L'OEIL
BIG LOVE SUR TES IDEES DE FOUS ET MERCI



ET MTN LAISSONS LES FAIRE DES ENFANTS
(en vrai des bb jaewon/iu jsuis en pls déjà rien qu'en y pensant ptin)

Revenir en haut Aller en bas


 くそくらえ // the bitch | Ven 1 Sep - 0:53

@Tanaka Emiko a écrit:
genre juste pour dire
au moment où je lis ce message
le featuring taeyang/zico s'est allumé
JSUIS SHOOK
COINCIDENCE?????????? I THINK NOT

MERCI BCP
WALLAH TU M'AS MIS LA LARME A L'OEIL
BIG LOVE SUR TES IDEES DE FOUS ET MERCI



ET MTN LAISSONS LES FAIRE DES ENFANTS
(en vrai des bb jaewon/iu jsuis en pls déjà rien qu'en y pensant ptin)
C UN SIGNE DU DESTIN


DU LUV

FVGHBTH
(arrête mes yeux pleurent de l'or tellement c'est bô )




midnight.

Revenir en haut Aller en bas


 くそくらえ // the bitch |



Revenir en haut Aller en bas
 
くそくらえ // the bitch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: